Auberge des Calades

RENAISSANCE...

histoire d'une rénovation au parfum d’authenticité…


Autrefois « Chez la Catherine », cette maison au moins deux fois centenaire, faisait office de ferme de bourg et d’épicerie où la propriétaire vendait ses produits au détail.
Située dans la station d’été & d’hiver Les Estables sur les hauts plateaux du Mézenc, est la plus haute commune du Massif Central (1344 m).

Le Mont Mézenc (1753 m) frontière naturelle entre la Haute-Loire et l’Ardèche se dresse au dessus du village et domine le massif. Tous les anciens du village trouveront une anecdote à vous raconter sur la maison et au sujet de la « La Catherine »

Longtemps laissée à l’abandon après la mort de la propriétaire, la maison a rapidement subi l’assaut de la burle, de la neige & des intempéries.

C’est en état de ruine complète que Xavier et Isabelle ont pris possession de cette maison, seuls les murs et une petite partie du toit d’origine ont pu être conservés, tout le reste a dû être restauré.

C’est après des heures, des jours & des mois de travail colossal qu’est né l’ Auberge des Calades qui à été créée dans un esprit rustique & authentique auberge de montagne.

Toutes les calades autrefois utilisées comme « revêtement » de sol ont été déplacées et reposés et scellés dans la partie du restaurant de l’auberge, d’où son nom : Auberge des Calades.

De nombreux vaisseliers, placards et portes directement taillées dans le bois ont étés conservés et utilisés comme rangement.
Sa cheminée traditionnelle & d’époque  à été remise en état de fonctionnement.

Finalement, naissance a été donnée à une charmante petite auberge aux meurs épais en pierre avec son toit de lauzes, dans laquelle se dégage une atmosphère et une ambiance qui vous séduira dès le pas de la porte due à son authenticité et son cachet caractéristique des imposantes maison de montagne du plateau du Mézenc. L’Auberge des Calades vous accueillera tout au long de l’année avec ses cinq chambres & son restaurant traditionnel.